Soluto; A subtil economia da linha

Dá por nome de Soluto (não sei se é pseudónimo ou nome próprio) e a sua arte dá provas de uma enorme mestria no desenho de linha. É notável a economia do uso do traço para traduzir a forma, a textura e os claros-escuros. Por “economia” entende-se a capacidade de representar muita informação visual com pouco traçado ou mancha.

Soluto utiliza vários meios e técnicas que no entanto gravitam em redor do uso espontâneo da linha. Sente-se igualmente à vontade com a caneta de desenho, o lápis de cor , a tinta da china aplicada a pincel, os marcadores e a aguarela.

O site de Soluto: http://soluto.free.fr/

“J’ai, comme tout le monde, passé ma vie à mentir. Souvent par délicatesse et parfois par faiblesse… Pas pour truquer. Oh ben non, vous pensez bien…  Plutôt par souci d’être courtois, pour la belle harmonie du jeu social, pour ne pas blesser ou pour ne pas trahir. Ou pour obtenir les faveurs de jolies femmes (pardon)… Mais quand les Rêveurs m’ont proposé de publier mes textes et mes dessins, là j’ai flairé la bonne occase. J’allais enfin pouvoir dire la Vérité. Ah pas la mienne! (faut quand même pas pousser…) Non, plutôt celle de gens que j’ai croisés, que j’ai parfois accompagnés, que j’ai tenté de comprendre ou avec qui j’ai eu des mots. Bon, bien sûr, de temps en temps il a quand même fallu que je raboute du disjoint, raccommode du divers, déplace des lumières et débouche des ombres. Je n’ai pas pu me refaire d’un coup ; c’était sans doute trop pour moi.

    Et puis, reconnaissez-le, l’honnêteté sonne souvent faux. Mieux vaut quand même la trahir un peu. Pour rester vrai. Pour que vous me croyiez mieux…”

© Sala17/António Marques